Skip to main content

Scrum? Mais de quoi parle-t’on!…

Scrum est une méthodologie qui aide les équipes à travailler ensemble. Scrum, en anglais, veut dire mêlée.

À l’instar d’une équipe de rugby qui s’entraîne pour le grand match, la mêlée encourage les équipes à apprendre par leur propre expérience, à s’auto-organiser autours d’une problématique de projet et à constamment réfléchir aux succès et aux échecs rencontrés, en effectuant des retrospectives régulières. Le but, bien évidemment consiste à s’améliorer en permanence.

On parle aussi de méthode agile.

Si cette façon de concevoir le travail est initialement conçue et utilisée par les équipes informatiques de développement, ses principes et ses leçons peuvent être étendus à tous les secteurs de l’entreprise. C’est l’une des raisons pour lesquelles scrum est si populaire. Souvent considéré comme un cadre de gestion de projet agile, scrum décrit un ensemble de réunions, d’outils et de rôles qui fonctionnent de concert pour aider les équipes à structurer et à gérer leur travail.

Dans cet article, nous verrons comment se compose un cadre traditionnel de Scrum, avec l’aide du Scrum Guide et de David West, PDG de Scrum.org. Nous inclurons également des exemples de la façon dont nous voyons nos clients s’écarter de ces principes fondamentaux pour répondre à leurs besoins spécifiques. Pour cela, notre propre Megan Cook, chef de produit pour Jira Software et ancienne coach agile, donnera des conseils et des astuces dans notre série de vidéos Agile Coach :

Itérations et Sprints

On appelle itération un laps de temps pendant lequel a lieu une étape du développement d’un projet. Sa durée peut varier, mais devrait idéalement se situer entre 1-4 semaines. Dans la plupart des cas, cette période est fixée pour la durée d’un projet en particulier.

Un aspect crucial de l’approche agile consiste dans le fait qu’un projet est exclusivement constitué d’une séquence d’itérations. La seule exception peut-être de cette conception des choses consiste dans la brève phase de «planification et vision» avant que le processus de développement ne démarre proprement dit.

Agile Process Scrum Sprint Iteration

En général, les itérations suivent les semaines du calendrier, commençant le lundi et se terminant le vendredi. Il convient de préciser qu’il s’agit plus d’une commodité que d’une recommandation, mais différentes équipes adoptent des conventions différentes. La durée fixe d’une itération donne aux équipes la possibilité d’obtenir, sur la base de la quantité de travail restante, une estimation précise du temps qu’il faudra jusqu’à l’achèvement du projet.

L’itération permet aux équipes de tenir une cadence, prévisible et régulière, pour augmenter la valeur et améliorer les incrémentations de ce quia été développé précédemment.

Ces courtes périodes aident toutes les parties prenantes du projet (clients, commerciaux, designers et équipes techniques) à évaluer et à tester fréquemment les hypothèses commerciales et techniques, dans un système déjà fonctionnel.

Un sprint représente une seule de ces courtes périodes délimitée et déterminée dans le temps (time-box). Les sprints sont au cœur même de la méthode scrum et des méthodologies agiles. Une bonne gestion des sprints aidera tout le monde agile à livrer de meilleurs logiciels, en évitant les maux de tête.