Huseyn Abdullayev a été arrêté en avril 2018 par la police antiterroriste dans le centre-ville d’Istanbul. Les fonctionnaires turcs l’ont remis aux fonctionnaires azerbaïdjanais dans les 24 heures. Il a ensuite été emmené à Bakou, alors qu’il avait obtenu l’asile politique en Allemagne en 2013 et qu’il possédait un passeport valide délivré par l’État allemand. Il ne s’agissait ni d’une extradition ni d’une déportation : C’était un enlèvement. Fin août, le Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire (UNWGAD) a demandé la libération immédiate de Husyen Abdullayev. La commission a déterminé que son arrestation en Turquie, ainsi que son emprisonnement à Bakou, étaient illégaux. Vers la fin du mois de mars, dans une lettre ouverte adressée à la Chancelière Merkel, nous avons demandé à l’Allemagne de déposer une protestation officielle contre la Turquie et l’Azerbaïdjan, et avons demandé que la question de la libération de Huseyn Abdullayev soit portée au plus haut niveau du pouvoir politique à Bakou. Sans succès. Aujourd’hui, suite à la dernière décision de l’ONU, nous réitérons notre demande à l’Allemagne par le biais d’une conférence de presse.

DATE

2019

REALISATION

Website
Multilingual
Shared hosting

TECHNOLOGY

WordPress
LingoTek
FluentForm Pro

Voir le site

SCREEN CAPTURES